Maquillage: tout ce qu'il faut savoir sur la technique du strobing

Maquillage: tout ce qu'il faut savoir sur la technique du strobing

Si vous suivez l'actualité beauté, vous n'avez pas pu passer à côté de la folie du strobing. Les stars tout comme les Youtubeuses ne jurent plus que par cette technique d'highlighting. Plus naturel que le contouring, le sculptage des traits à l'aide de textures irisées a un sérieux avantage : il permet d'illuminer le visage avec subtilité en se fondant discrètement dans notre teint.

Le "strobing", qui tient son nom de la lumière stroboscopique, est utilisé pour donner l'illusion d'un "glow" naturel. Contrairement au contouring, qui a pour but d'affiner les traits, le strobing met en valeur les zones du visage qui reflètent la lumière. C'est pourquoi il convient de l'appliquer sur les endroits qui "accrochent" cette dernière : les pommettes, le menton, l'arc de Cupidon, l'arête du nez et les contours de l'arcade sourcilière.

Pour appréhender la technique, il vous faudra investir dans un blush irisé ou un stylo touche lumière, mais sachez qu'un simple fard à paupières nacré peut également faire l'affaire.

Après la pose de votre fond de teint et de votre fard à joues, déposez la matière sur les parties concernées. Si vous avez choisi un enlumineur crème, appliquez la texture au doigt ou à l'éponge. S'il s'agit d'une texture poudrée, appliquez-la à l'aide d'un pinceau fluffy ou en éventail.

Rose champagne, gold, bronze, nacre... variez les plaisirs et trouvez la teinte qui sublimera au mieux la carnation de votre peau.

Si votre teint fait grise mine à la sortie de l'hiver, le strobing sera votre meilleur allié pour doper l'éclat de votre minois. Alors à vos enlumineurs les filles, il faut que ça brille !

La séléction L'Oréal Paris