Pointes fourchues: comment y remédier sans les couper?

Pointes fourchues: comment y remédier sans les couper?

En été, c'est le soleil et le sel de mer qui malmènent nos crinières, et l'hiver, c'est le froid qui les assèche. Forcément, après l'été, les cheveux qui subissent le changement de température ont du mal à suivre le rythme et se fragilisent. Les premières victimes des agressions extérieures ? Les pointes, toujours. La solution radicale et parfois la meilleure est de couper quelques centimètres pour repartir du bon pied. Mais on peut aussi booster les soins, et revigorer les pointes.

Les masques chauffant

La chaleur et l'humidité, rien de mieux pour apaiser les petits bobos. Deux fois par semaine, lorsque vous appliquez votre masque capillaire sur vos cheveux mouillés, pensez à créer une source de chaleur. Quoi, vous n'avez pas de sauna à la maison ? Enveloppez votre chevelure dans un morceau de cellophane, enfilez un bonnet en laine, et c'est parti pour toute la nuit.

Misez sur les bains d'huile

Une fois par semaine, pour renforcer les pointes et régénérer la fibre capillaire, on fonce tout droit sur notre flacon d'huile capillaire. Sur cheveux humides, on va appliquer l'huile, mèches par mèches, et enrouler celles-ci sur elles-mêmes, de façon à protéger les pointes. Enveloppez ensuite le tout dans un bonnet chauffant ou un morceau de cellophane afin que la chaleur intensifie l'action de l'huile.

Utilisez la méthode du "low-poo"

Si vous avez déjà les pointes abîmées, inutile de les agresser davantage. Oubliez les shampooings qui vont assécher la chevelure, et lavez-vous les cheveux avec un après-shampooing. Cette méthode, baptisée le "low-poo" permet aux cheveux de se reposer, et de surtout de se réhydrater en douceur.

Si vous êtes assidues, il y a de fortes chances pour que vos pointes reprennent du poil de la bête. Aux oubliettes la paire de ciseaux !

La séléction L'Oréal Paris