Peau sèche ou déshydratée: comment les distinguer?

Peau sèche ou déshydratée: comment les distinguer?

Apprenez à faire la différence entre une peau sèche et déshydratée pour bien soigner votre épiderme sensible.

À cause de leurs symptômes quasi similaires, on les confond souvent. En effet, la peau sèche tiraille autant que la peau déshydratée. Pourtant, ces deux types d'épidermes ne se traitent pas de la même façon. Et oui, à chacun son problème : l'un manque de lipides, et l'autre manque tout simplement d'eau. Si on ne les distingue pas, on risque d'aggraver le cas de ces deux peaux sensibles. Il est vrai que lorsque la peau tiraille on a tendance à vouloir utiliser des crèmes riches. Mais celles-ci ne sont pas assez chargées en eau pour soigner l'épiderme déshydraté. Alors comment les différencier afin d'adopter un traitement efficace ? Get the Look fait le point.

Zoom sur la peau sèche

Comment reconnaître une peau sèche ?

La peau sèche est fine et fragile. Plutôt rêche au toucher, elle manque de souplesse et de confort. Elle tiraille tout au long de la journée et peu même afficher de petites desquamations. L'apparition et le "combat" contre les rides se font plus rapidement, et les pores sont très resserrés. Son problème ? Elle manque de lipides, autrement dit de cellules graisseuses. Déséquilibré par les agressions extérieures qu'il subit, le film hydrolipidique ne parvient plus à produire assez de sébum pour protéger la peau efficacement. Conséquence : l'épiderme perd l'eau qu'il contient de l'intérieur et s'assèche plus vite que prévu.

Comment soigner une peau sèche ?

On nettoie la peau matin et soir avec un lait démaquillant suivi d'une lotion tonique. Ensuite appliquez une crème de jour nourrissante (on n'hésite pas à en remettre au courant de la journée). On peut également ajouter un sérum hydratant à sa routine quotidienne, et un contour des yeux. Le but ? ciblé chaque zones du visage et apporter la bonne dose de soin à la peau. Et surtout, on n'oublie jamais sa crème de nuit régénérante.
Une fois par semaine, on s'accorde un gommage (doux, et pas trop abrasif) pour éliminer les cellules mortes et redonner de l'éclat à la peau. S'en suit, l'application d'un masque nourrissant et réparateur.

Zoom sur la peau déshydratée

Comment reconnaître une peau déshydratée ?

Une peu déshydratée manque souvent d'éclat, et comme la peau sèche, elle tiraille (mais plutôt après le nettoyage du visage). Le toucher est un peu rugueux, voire granuleux. En revanche, elle ne présente pas de desquamations. Elle peut apparaître à tout âge. Mais attention : il ne s'agit pas d'un type de peau. C'est un problème temporaire lié aux facteurs environnementaux comme la pollution, dont il faut se protéger (mais aussi vent, chauffage, climatisation, changement de saison...) et qui touche tous les types de peau. On peut donc avoir la peau grasse ou mixte et déshydratée.

Comment la soigner une peau déshydratée ?

On ne réhydrate pas sa peau du jour au lendemain. Il faut un bonne et longue routine pour aider l'épiderme à retrouver son éclat d'origine. Comme pour tous les types de peaux, on la nettoie matin et soir, en utilisant une par exemple une eau micellaire, un soin doux pour les épidermes sensibles. Puis, envelopper votre visage d'une crème hydratante (à base d'eau). Soyez vigilantes ! Une crème nourrissante peut être dérangeante pour les peaux mixtes ou grasses car elle pourrait favoriser les brillances. Une fois par semaine, on préférera les bienfaits d'un gommage doux, car les peaux déshydratées sont souvent très sensibles ; et un masque hydratant.

Le petit plus ? Munissez-vous d'un brumisateur et rafraîchissez votre peau assoiffée tout au long de la journée !

Si le problème est vraiment plus grave, rien ne vaut un rendez-vous chez son dermatologue pour un diagnostic précis de notre épiderme.

La séléction L'Oréal Paris