Livraison Colissimo et Mondial Relay OFFERTE pour toute commande avec le code* LAST

Le vernis à ongles, une histoire beauté

Le vernis à ongles, une histoire beauté

Le vernis à ongles est devenu un indispensable que toutes les beautystas adulent. Mais depuis ses origines, il a beaucoup évolué et a connu de nombreuses évolutions au fil des siècles et des civilisations. De l'antiquité et ses ongles peints au khôl au XXIème siècle et ses vernis semi-permanents, Get the Look vous dit tout sur l'histoire du vernis à ongles.

-3000 avant JC : On pourrait croire que le vernis est une lubie récente. Pourtant, en -3000 avant JC, certains hommes peignaient déjà leurs ongles à l'aide de khôl. À l'époque, c'était une façon d'afficher son rang social : ainsi, les privilégiés portaient du noir, tandis que les classes moyennes n'avaient le droit qu'au vert.

À la même période, les Chinois de haut rang se servaient quant à eux d'un mélange de blanc d'oeufs, de gomme arabique, de cire d'abeilles et de gélatine. Ils devaient tremper leurs ongles pendant des heures afin d'obtenir une légère coloration.

-1500 avant JC : Dans l'Égypte antique, hommes et femmes de tous rangs confondus utilisaient du henné pour colorer leurs ongles. Cléopâtre elle-même était très friande de cette mise en beauté des ongles.

1400 : On fait un bon dans le temps jusqu'au XVème siècle, en Outre-Atlantique, où les incas nous offrent le premier nail art de l'Histoire ! En effet, ils décoraient leurs ongles de dessins d'aigles et de divinités.

1800 : L'art de la manucure devient populaire grâce aux huiles et crèmes colorées qui donnaient une jolie couleur claire aux ongles. Pour l'heure, le rouge est la seule teinte existante. On façonne les ongles en forme d'amande et on les polit avec une peau de chamois ou des petits mouchoirs en cuir. Quant à la longueur, le court est de rigueur pour être à la mode.

1910 : Une société crée la lime en carton allongée, qui deviendra plus tard l'outil indispensable des nailistas. Couverte de papier émeri rugueux, cette lime fait passer celle en métal pour obsolète.

1925 : Le port de vernis aux couleurs vives est encore mal vu à cette époque, jugées trop vulgaires. Ainsi, les femmes rusent en choisissant un rouge rosé qui apparaît sur le marché. Elles n'appliquent la nuance qu'au milieu de l'ongle, la base et le bout des ongles restant nus. Ainsi, la manucure reste le plus discrète possible.

1930 : De grandes stars hollywoodiennes relancent l'engouement pour le vernis, créant une nouvelle tendance. Les couleurs prononcées et les manucures plus travaillées sont démocratisées. Le vernis redevient à la mode.

1932 : Une date clé dans l'histoire du vernis. C'est à cette période que Charles Revson accompagné de son frère Joseph, chimiste, ainsi que Charles Lachman mettent au point le premier vernis à ongles moderne. Basée sur une formule étudiée par la française Michelle Ménard, cette laque est non plus réalisée à base de colorants, mais avec des pigments, offrant ainsi une couleur et une couvrance plus intense. Émerge ainsi la tendance d'assortir sa manucure à son rouge à lèvres.

1940 : Changement de camp pour la manucure : exit les ongles seulement peints au milieu et place aux ongles entièrement recouverts. Cette tendance qui deviendra notre nouvelle façon de porter le vernis jusqu'à aujourd'hui est due à l'actrice Rita Hayworth, qui affiche aussi des ongles limés en ovale. Durant cette époque, les cours de manucure apparaissent et le vernis est définitivement adopté.

1970 : Les ongles artificiels prennent leur essor, mais ne sont pourtant pas nouveaux. Les premiers du genre sont déjà apparus il y a 100 ans ! En acrylique et en gel, ils sont aujourd'hui beaucoup plus souples, faciles à porter et presque indétectables.

Les ongles connaissent de nouveau une évolution sur leur forme qui devient droite et allongée. Quant aux couleurs et effets des laques, elles se multiplient avec des teintes bleues, vertes, métalliques, pailletées... Une culture des couleurs plus osées sur les mains et les pieds se développe.

1980 : Le nail art débarque et l'originalité est de mise. À tel point que des concours de manucures sont mis en place et des professions autour du vernis se créent.

1990 : L'originalité continue avec le stylo de vernis inventé par Margaret Astor. Un vernis à ongles parfumé voit aussi le jour, avec plusieurs senteurs disponibles, comme les fruits rouges et la vanille.

2000 : L'an 2000 connaît un boom de la French manucure. Déjà apparue dans les années 1970, elle explose à présent et séduit de nombreuses beautystas par sa classe et son naturel.

2011 : Le premier vernis à ongles semi-permanent (nommé "Lac Sensation"), qui résiste jusqu'à 3 semaines, est lancé. Se lance ainsi une nouvelle tendance manucure.

2016 : Vernis en spray ou parfumés, l'année 2016 a encore été riche en nouveautés. Vivement l'année prochaine !

Au fil des années, le vernis à ongles a énormément évolué. Les nouvelles techniques ont permis d'avoir aujourd'hui de multiples couleurs, effets, textures et manières de pose. Chaque année, des nouveautés voient le jour, ravissant ainsi les nailistas dont le nombre d'émules ne cessent de s'accroître.

La séléction L'Oréal Paris