Le twist va-t-il détrôner la tresse?

Le twist va-t-il détrôner la tresse?

Et si le temps de la tresse était terminé ? En épi, en couronne, en chignon... La tresse, on l'a vue et revue, on en a usé et abusé, et puis finalement, on l'a épuisée. Comme à chaque fois qu'une tendance connaît son heure de gloire, on la décline à l'infini... Jusqu'à en faire naître une autre !

Voici donc venu le temps du twist. Du moins, c'est ce qu'en dit New York, dont les podiums ont vu défilé quelques têtes twistées. En effet, au début du mois de septembre, pendant la Fashion Week où les collections de prêt-à-porter printemps-été 2016 ont été présentées, plusieurs créateurs nous ont surpris avec le twist.

Il n'en fallait pas plus pour que la mayonnaise prenne : Instagram s'empare déjà de la tendance. Les beautystas s'essaient à l'exercice, innovent, autour du hashtag #HairTwist. Alors, le twist est-il la nouvelle tresse ? Ça en a tout l'air...

Le twist, deux fois plus simple !

Il faut quatre mèches pour créer un tresse poisson, trois pour une tresse classique... Et deux pour un twist. Qui dit mieux ? Voilà donc l'un des facteurs de son succès : sa facilité de réalisation. Alors qu'une tresse demande une certaine dextérité, le twist, lui, est accessible à tous.

Allure couture

Parce qu'il a un air de tresse sans en être une, le twist attire le regard et la curiosité. Et c'est sûrement le fait qu'on n'ait pas l'habitude de le voir aussi dominant sur une chevelure - sur une queue-de-cheval par exemple - qu'il dégage cette allure arty, un poil avant-gardiste.

Pas sûr que les beautystas attendent l'été 2016 pour twister...

La séléction L'Oréal Paris