Le tie and dye: in ou out?

Le tie and dye: in ou out?

Depuis 2012, le tie and dye a fait beaucoup d'adeptes. Les stars, pionnières de la tendance, ont rapidement succombé à cette néo-coloration qui habille les cheveux de deux nuances différentes, souvent en camaïeu, parfois en total contraste. D'ailleurs, il n'aura pas fallu longtemps avant que celle-ci se décline sous plusieurs formes et couleurs, pour que chacune y trouve son compte. Depuis, le sombré, le dip and dye et plus récemment le bronde ont tenté de se faire une place dans la gamme, sans jamais vraiment parvenir à concurrencer le célèbre ombré hair. Mais est-ce toujours dans l'air du temps ? Get The Look fait le point.

In ou out ?

C'est l'histoire d'une tendance qui commence dans les années 70. À l'époque, le tie (nouer) and dye (plonger) est très prisé par les hippies de Californie, même s'il se limite surtout au prêt-à-porter et à la décoration. En 2012, il fait son grand retour, mais cette fois sur les cheveux des fashionistas. Très vite, cette coloration effet "racines apparentes" devient la nouvelle lubie des stars qui l'adoptent les unes après les autres. Il n'en faudra pas plus pour que nous filions illico chez notre coiffeur demander cette coloration en vogue.

Car cette technique d'éclaircissement progressif a de quoi nous séduire. Très naturelle, elle donne de la lumière à nos cheveux et à notre teint, le tout sans aucun souci d'entretien (ou presque). On n'a pas trouvé mieux pour donner à notre crinière ce bel effet "retour de vacances" qui nous donne des airs de surfeuse californienne. Sans compter que le ombré hair donne plus de relief et de personnalité à n'importe quelle coiffure. Un chignon bun, une tresse fishtail ou une couronne tressée : le tie and dye offre une nouvelle dimension à toutes nos mises en beauté.

Plus qu'une simple tendance passagère, le ombré hair reste, encore aujourd'hui, un incontournable de la coloration. En tout cas nous, on n'est pas prêtes à lui dire adieu.

La séléction L'Oréal Paris