Le balayage californien: tout savoir sur le balayage américain

Le balayage californien: tout savoir sur le balayage américain

C'est sans doute le balayage le plus demandé. Il porte le nom d'un état américain, le balayage californien fait partie des tendances colorations qui ne se démodent pas. À la fois solaire et naturel, il se distingue des autres balayages par sa subtilité au niveau des racines. Zoom sur cette semi-coloration effet retour de vacances qui illumine le visage comme n'importe quelle autre technique.

Qu'est-ce que le balayage californien ?

Plus discret que les mèches, le balayage est destiné à celles qui souhaitent éclaircir leurs cheveux sans réaliser de vraie coloration. Ici, pas de démarcation comme un tie and dye classique ni de contraste comme avec des mèches, le balayage californien fait la part belle au naturel. Nuancé et fondu, ce dernier permet de distiller de la lumière dans la chevelure en colorant de fines mèches un ton en dessous de la base naturelle. En cela, il s'apparente davantage au flash qui donne un coup d'éclat aux cheveux avec un rendu quasiment ton-sur-ton.

Contrairement au balayage traditionnel, le balayage californien débute quelques centimètres plus bas que les racines. Il se concentre davantage sur les longueurs et les pointes pour créer un effet dégradé et une lumière diffuse. On recherche volontairement des racines foncées et des pointes plus claires, la différence entre ce balayage et le ombré hair est donc minime. Certaines stars, telles que Blake Lively, en sont des adeptes de longue date.

Le balayage californien : pour qui ?

Le balayage californien est idéal pour sublimer des cheveux blonds. Il s'adresse surtout aux blonds foncés et blonds dorés en quête d'un effet "sunkiss" comme au retour des vacances. Il peut aussi convenir aux châtains clairs ainsi qu'aux brunes qui auront tout intérêt à se diriger vers un balayage californien miel ou caramel.

De manière générale, ce balayage convient à toutes les carnations. Il s'adapte également à tous les types de cheveux : des plus fins aux plus crépus. Pour le réaliser, deux options s'offrent à vous : pour une première fois, on ne serait que vous conseiller de vous confier aux mains expertes d'un coloriste. Les filles plus à l'aise pourront tenter l'expérience seule à la maison en réalisant leur coloration à la maison.

Comment entretenir un balayage californien ?

Les colorations blondes demandent de l'entretien. On utilise donc une gamme pour nourrir les cheveux : un shampoing, un masque et une huile pour hydrater ses pointes colorées entre nos passages sous la douche. De temps en temps, on peut entretenir les reflets de son balayage californien avec un shampoing bleu qui ravivera la couleur et empêchera le jaunissement des mèches.

Puisque le balayage californien ne concerne pas les racines, on peut se contenter d'aller le rafraîchir chez le coiffeur tous les 4 à 6 mois. Si vous avez eu recours à un kit de coloration maison, n'oubliez pas d'appliquer le soin fixateur et sublimateur de couleur.

Quelle coiffure/maquillage avec un balayage californien ?

Afin de mettre en valeur un balayage californien, rien ne vaut la coiffure fétiche des californiennes elles-mêmes : les "beachy waves" ou ondulations wavy. Très faciles à réaliser, elles se portent en toute occasion. Pour cela, on peut s'aider d'un fer à boucler ou d'un simple spray texturisant.

Côté make-up, on prend soin de se maquiller en fonction de la tonalité de son balayage, chaude en l'occurrence. On évitera donc les tons froids comme le bleu, le rose ou le vert, et on privilégiera plutôt des nuances chaleureuses : mordoré, brun, cuivré... Bref on prend soin de se maquiller en fonction de sa couleur de cheveux.

La séléction L'Oréal Paris