Idée reçue: les peaux mates attrapent moins de coups de soleil, vrai ou faux?

Idée reçue: les peaux mates attrapent moins de coups de soleil, vrai ou faux?

Le soleil est enfin là, avec ses bons et mauvais côtés : entre plage, pique-niques ou simples balades en ville, l'épiderme est mis à rude épreuve et certains problèmes aisément évitables se trouvent accentuées par de tenaces légendes. Parmi celles sur l'exposition solaire, une idée reçue voudrait que les peaux mates risquent moins le coup de soleil : vrai ou faux ?

Vrai : Les personnes à peaux mates ou noires supportent effectivement mieux le soleil que les peaux plus claires. Cette dissemblance s'explique par une différence de phototypes, une classification qui permet de classer les individus selon les réactions de leur peau lors de l'exposition solaire. Les peaux à phototype élevé (mates et foncées) possèdent une plus grande quantité de mélanine, un filtre à UV naturel. Avoir une pigmentation élevée réduit les risques de coups de soleil.

Faux : Pourtant, avoir la peau mate ne suffit pas à protéger contre le soleil. Une protection solaire reste obligatoire, au moins les premiers jours d'exposition, pour se prémunir contre les éventuels coups de soleil (qui peuvent tout de même arriver sur peau mate), les risques de cancer de la peau et le vieillissement prématuré de l'épiderme. Il est fortement déconseillé d'utiliser des huiles ou de la graisse à traire, pour privilégier une protection adaptée à sa peau.

En résumé, si les peaux mates attrapent effectivement moins de coups de soleil, elles n'en sont pas totalement immunisées et doivent être protégées.

La séléction L'Oréal Paris