Livraison Colissimo et Mondial Relay OFFERTE pour toute commande avec le code* LAST

Contouring, Strobing, Chroming: les techniques pour illuminer son teint

Contouring, Strobing, Chroming: les techniques pour illuminer son teint

En quelques années, des termes pour le moins étranges ont fait leur apparition dans le dictionnaire de la beauté : contouring, strobing, chroming, sandbagging, highlighting... Pas toujours facile de s'y retrouver, pas vrai ? Pourtant, ils désignent tous des techniques de maquillage ayant un but commun : illuminer notre teint. Lequel choisir ? Quels critères faut-il prendre en considération ? Quelles sont les méthodes d'application ? On fait le point.

Tout savoir sur le contouring

Si son art est réservé aux initiés, il existe quelques méthodes un peu farfelues pour parvenir à le réaliser : certaines utilisent du scotch, d'autres s'inspirent du pointillisme.

À chacune sa technique pour remodeler les contours de son visage à sa guise. Pour ne pas se louper, on mise sur de bons pinceaux, on choisit des teintes en adéquation avec sa carnation et on redessine ses traits selon la forme de son visage.

Tout savoir sur le strobing

Si le contouring se travaille avec un bronzer et une poudre claire ou un anticernes, le strobing lui, est réalisé à grand renfort d'enlumineur. Également utilisée pour les cheveux ou les yeux, cette technique consiste à doper la luminosité naturelle du visage en mettant en exergue les zones qui reflètent la lumière. Pommettes, menton, arc de Cupidon, arête du nez et arcade sourcilière : il existe de nombreuses façons d'utiliser un highlighter.

En appliquant une texture irisée (rose, champagne ou corail), on donne un effet "glow" des plus flatteurs. Notre teint est rehaussé et affiche bonne mine. L'avantage ? Il ne requiert qu'un enlumineur. On peut l'appliquer au doigt, au pinceau ou à l'éponge. Bien plus facile à réaliser que le contouring, les stars sont de plus en plus nombreuses à délaisser ce dernier au profit du non-touring, plus naturel et plus proche du strobing.

Tout savoir sur le chroming

Dans la famille des maquillages lumineux, on trouve également le chroming. Un peu surprenante, cette méthode consiste à détourner l'utilisation première du rouge à lèvres afin de s'en servir pour illuminer son teint. Jumelage du contouring et du strobing, cette tendance n'a rien de très compliquée. En fait, le chroming suit le même principe que l'highlighting, sauf qu'on utilise un rouge à lèvres à la place de son enlumineur traditionnel. Bien sûr, on ne va pas utiliser une teinte rouge carmin pour rendre son visage plus éclatant. On applique une nuance irisée pour capter la lumière.

Avec ces 3 techniques, votre teint ne fera plus jamais grise mine !

La séléction L'Oréal Paris