Cheveux afro: le dico pour les nulles

Cheveux afro: le dico pour les nulles

Parlez-vous le nappy ? Développé par les blogueuses afro, le "langage nappy" comporte quelques termes techniques dont beaucoup ignorent la définition. Sur la liste des mots les plus fréquemment utilisés, on retrouve le Big Chop, le Twist Out, le Shrinkage, et la coiffure protectrice. On fait le point.

Big Chop

Littéralement, on le traduit "la grande coupe". Le big chop consiste à se raser entièrement la tête ou à couper tous les cheveux qui ont été traités chimiquement. Le big chop est souvent l'étape obligatoire pour toutes les afro girls qui se défrisaient les cheveux, et souhaitent désormais passer au naturel.

Twist out

C'est une technique très populaire chez les crinières crépues ! Pour dompter le cheveu frisé, il est recommandé de les démêler le soir avant le coucher, puis de tresser ou "twister" le cheveux. On y ajoute un peu d'eau et un peu d'huile pour hydrater la fibre capillaire. La chevelure peut donc respirer la nuit, et ainsi être préservée des frottements (sur l'oreiller par exemple). Le lendemain, les boucles sont parfaitement définies, et le cheveu retrouve toute sa souplesse.

Coiffure protectrice

Tout comme le "twist out" qui protège les cheveux des frottements la nuit, la coiffure protectrice va également protéger la chevelure des agressions mais sur une plus longue durée (minimum une semaine). Boxer braid, couronne tressée, tresses africaines... Le but ici est de protéger les pointes et de préserver la chevelure du démêlage pendant quelques jours.

Shrinkage

Lorsque le cheveu afro est exposé à l'eau ou l'humidité, on dit qu'il "shrinke". C'est à dire qu'il rétrécit : les frisottis se resserrent de plus en plus, et du coup, le cheveu paraît beaucoup plus court. Le cheveu crépu peut shrinker jusqu'à la moitié de sa longueur ! C'est donc pour cela qu'il faut espacer le plus possible les shampooings, et donc avoir recours au low-poo.

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas !

La séléction L'Oréal Paris