Blush: faites monter le rose aux joues!

Blush: faites monter le rose aux joues!

Ah, le blush ! Les fards à joues sont aujourd'hui davantage connus sous l'appellation de " blush ", mot anglais signifiant " rougir " ou " rosir " d'émotion. Outil indispensable de maquillage, il est l'acolyte du fond de teint .

Tandis que ce dernier unifie et diaphanéise le teint, l'autre lui donne du relief et de la couleur. Les make-up artistes comme les beautystas savent pertinemment qu'aucun maquillage n'est complet sans l'ombre du fard à joues appliqué sur les joues et le haut des pommettes. Pourtant, l'utiliser peut être parfois un vrai casse-tête chinois. En appliquer trop, pas assez, pas au bon endroit, avec le mauvais pinceau, une couleur inadéquate à notre carnation... Difficile de trouver le bon équilibre. Alors pour mettre les points sur les "i", on vous donne toutes les clés pour dompter l'outil comme une pro.

Le rouge aux joues, c'est le signe d'une peau en pleine forme, jeune, et d'un teint frais. Depuis la nuit des temps, les femmes cherchent à se rougir les joues. Mais si la poudre reste un classique des vanity beauté, les textures ont beaucoup évolué aujourd'hui. Il en existe en poudre, en crème, en gel, sous forme liquide, dans les tons rosés, orangés ou brun...

Conséquences : les techniques d'application ont également changé. Sans compter les make-up artistes en backstage des Fashion Week, qui ne cessent de lancer de nouvelles tendances. La dernière en date, le draping, une nouvelle technique pour retravailler et mettre en valeur les contours du visage. Idéal pour colorer les zones-clefs de votre visage ou pour donner un coup d'éclat supplémentaire à votre teint, le draping nécessite uniquement un blush adapté à votre carnation. Car non, aujourd'hui, le blush ne sert pas qu'à rougir les joues...

Mais alors, à quoi sert le blush ? Plus qu'un outil optionnel au maquillage, le blush sculpte le visage, bombe les pommettes, creuse les joues, en plus de réchauffer le teint et de lui donner cet effet bonne mine incomparable. Encore faut-il bien le choisir ! Les peaux claires par exemple, préféreront le rose, plus naturel et plus adapté à leur carnation. Les peaux mates et foncées en revanche, peuvent s'orienter vers une couleur plus orangée, ou dorée.

La meilleure des techniques est de sourire légèrement et d'appliquer son blush sur le bombé des pommettes avec un pinceau souple. Votre geste doit se faire de manière circulaire, horizontalement, vers l'extérieur du visage et en étirant vers le haut. L'idée est de former une virgule pour donner l'illusion que vos pommettes remontent.

Le but recherché n'est pas de ressembler à un clown, alors ayez la main légère lors de l'application du blush et pensez à bien l'étirer. Si les couches sont trop épaisses, les traits de votre visage ressortiront plus durs et vous vieillirez de 10 ans. Si le mal est fait, pas de panique, retirez l'excédent avec un mouchoir en tapotant légèrement, puis estompez le tout pour garder un effet très naturel.

Et surtout, n'oubliez pas de tester le blush sur votre peau avant de faire votre choix en magasin. Il peut avoir l'air très beau dans une palette mais trop peu pigmenté ou trop irisé une fois appliqué sur vos joues et vos pommettes.

Si vous doutiez de l'importance de son rôle dans votre maquillage de tous les jours, c'est le moment de vous laisser convaincre. Visage structuré, peau illuminée, comment ne pas craquer ?

Notre panel d'articles, mélangeant fiches pratiques et conseils, vous aidera à tout connaître du blush : choisir son blush selon sa carnation, maîtriser la technique de l'over-blush, être une experte de l'application... La pro du blush, ça sera vous.

La séléction L'Oréal Paris