Autobronzant: les DO et DON'T

Autobronzant: les DO et DON'T

Inutile de le présenter : l'autobronzant a déjà fait sa place dans le vanity des beautystas. Véritable concentré de vitamine D en tube, il permet de se créer un hâle sur-mesure, que ce soit sur le visage ou tout le corps. En attendant l'été et les séances bronzage sur la plage, on mise sur ce petit produit pour nous aider à dévoiler nos gambettes à la sortie de l'hiver.

Autobronzant : les bons gestes

Enrichi en particules irisées, l'autobronzant réplique la couleur de la mélanine et permet ainsi de créer un hâle uniforme. Spray, mousse ou lait : il se présente sous différentes formes et textures pour s'adapter à nos besoins.

Pour bien l'appliquer, il convient de respecter quelques gestes. Tout d'abord, il est conseillé d'exfolier sa peau quelques jours avant l'application. On élimine ainsi les peaux mortes, ce qui permet de lisser la surface de l'épiderme pour que l'autobronzant pénètre plus facilement.

Ensuite, on applique une noisette de produit que l'on répartit de manière uniforme sur notre corps en effectuant des mouvements circulaires. Gardez toujours la main leste, en particulier sur certaines zones rugueuses (coudes et genoux) qui ont plus tendance à marquer que d'autres. Pour éviter toute démarcation et zébrures, on prend soin de ne pas oublier certaines parties.

Vous êtes toujours frileuses à l'idée de vous retrouver avec un autobronzant mal appliqué ou trop foncé ? Faites confiance à la toute première BB crème pour le corps Sublime Bronze BB Summer de L'Oréal Paris. Sa teinte universelle s'adapte à toutes les carnations et vous offre un bronzage d'été sans effet masque, pour une durée de 24h.

Alors, convaincues ?

La séléction L'Oréal Paris