Une signature Universelle
et Révolutionnaire... depuis 1971

L'Oréal, because i'm worth it, quarante ans apres, par Pascal Beucler, sémiologue.

En savoir plus

Parce que je le vaux bien a fêté ses 40 ans

Au début des années 70, une rédactrice de 23 ans, Ilon Specht, employée par une agence de publicité à New York, se voit confier une mission exceptionnelle : trouver LA campagne qui pourrait installer Préférence de L'Oréal comme la nouvelle couleur de référence sur le marché américain.

L'idée :

Rompre brutalement avec les codes existants, qui faisaient de la femme un objet muet. C'est la colère créative et le cran féministe de la jeune femme qui rendit cette rupture possible. Près de 40 ans plus tard, la signature rédigée par Ilon Specht pour conclure la fameuse publicité n'a pas pris une ride : "Cela le vaut bien. Moi aussi."

Si l'estime de soi est bien cette attitude intime qui consiste à pouvoir se dire qu'on a de la valeur, alors L'Oréal est sans conteste la marque de l'estime de soi.

Une rupture visionnaire

Tout est dit et de quelle manière !
Sur le fond d'abord, L'Oréal pose une équation inédite: ce n'est pas par convenance ou par conformisme social qu'une femme choisit Préférence, c'est parce que L'Oréal fait la différence par la performance de sa technologie.

"Ce n'est pas pour plaire aux autres que je choisis le meilleur produit pour mes cheveux, c'est pour me plaire à moi."

Je me dois de choisir le meilleur produit en soi, fût-il plus cher, puisqu'il est meilleur pour moi. Message double et précieux pour la marque.

L'Oréal c'est le meilleur de la science en soi. L'Oréal c'est le plus beau des soins pour moi.

Dans la forme ensuite, le message de L'Oréal bouleverse les codes publicitairement et donc culturellement, dans une Amérique assez conservatrice s'agissant du statut de la femme. En effet, à la femme de Clairol, silencieuse et avec une voix off masculine, se pose la femme L'Oréal qui prend la parole, donc le pouvoir. Ce n'est plus un homme qui prend la parole, c'est elle qui s'expose. Changement de perspective radical, qui bouleverse violemment le conformisme et le machisme ambiant.

L'Oréal est devenue la marque des femmes décidées à réinventer leur vie.

Une anxiologie qui évolue du « Je » au « Nous ».
La signature de L'Oréal a évolué au fil des années, du "Je" originel des années 70 au "Vous" de la fin des années 90, puis au "Nous" de la fin des années 2000.

Le "Je" fut celui d'une femme prenant les rênes de sa vie, dans une époque marquée par un large mouvement d'émancipation.

Le "Vous" signifia le passage à un régime davantage injonctif et projectif, où les égéries prirent une place dominante.

Le "Nous" plus récent vise à un effet d'inclusion et de réappropriation collective qui répond certainement à une profonde aspiration contemporaine.

L'Oréal est sans conteste la marque de l'estime de soi.

Pour vous, que signifie
« Parce que nous le valons bien » ?

Diversité et universalité, les égéries L’Oréal Paris donnent
leur vision de la beauté.

« Parce que nous le valons bien »
a fêté ses 40 ans !

« Parce que je le vaux bien »: plus qu’un slogan, une devise. Parcourez l’histoire
de cette phrase entrée dans le club très fermé des jingles qui ont traversé les années
et les générations.

Identifiez-vous

Fermer
Mot de passe oublié

Pour des raisons de sécurité, vous devez recréer un compte sur l'eboutique. Vos accès VIP ne fonctionnent pas sur cette eboutique.